Viré, la croupière gagne 30 000€ à son procès

Dans sa lettre de licenciement, il s’agirait du « b.a-ba du métier ». Gilette, croupière depuis deux ans, a été surpris avec une poche décousue, ce qui est strictement interdit pour les employé du casino d’Aix, comme le raconte La Provence. S’en suit une longue explication sur le fait que les employés portent ou non « leur » pantalon ou l’uniforme fourni par le casino. Pourtant, le conseil a tranché en faveur de Gilette, l’employé modèle. Son casino a même été condamné  à lui verser 30 000€ pour « licenciement sans cause réelle et sérieuse. » Après avoir distribué gains et jeton, elle quitte l’établissement avec un chèque… qui ferait rêver nombre de joueurs.

Lire cet article.

A propos Ludanslapresse

Tweeter, les alertes, Facebook, c'est net : tout est sur Internet. Pourtant, même en 2012, les journaux existent encore. En région surtout. Embarquez, chaque jour, pour un petit tour de France, toujours cocasse, de l'actualité.
Cet article, publié dans Sud Est, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s